Le praliné noisette au sucre de coco

Un praliné noisette au sucre de coco gourmand et healthy, ça vous tente ?  Non seulement vous êtes accro au Paris-Brest. Mais en plus vous mangez la pâte à tartiner noisette à la petite cuillère. Et vous craquez davantage pour les pralinés que pour les ganaches au chocolat. Alors voici une recette qui vous séduira. D’autant si vous êtes soucieux de votre santé à long terme. Avec ce praliné fait maison, dites stop aux produits industriels bourrés de sucre avec  trop peu de noisettes! 

Faire sa propre purée de noisette caramélisée au sucre de coco s’avère simplisme. Vous ne serez plus jamais à court de pâte à tartiner pour vos pancakes diététiques gourmands. Vos moments de gourmandises deviennent responsable et healthy pour un maximum de plaisir.

Résultat du pralin dans un pot
Noisettes caramélisées

Comment se lancer dans un praliné fait maison ?

Vous vous dites que le praliné noisette au sucre de coco c’est un truc de pâtissier. Et que cette recette va être bien trop compliquée. C’est exactement ce que je me disait. Jusqu’au jour où j’ai fait mon premier praliné noisette. 

Franchement j’adore cuisiner, mais je n’aime pas me compliquer la vie. Et j’affectionne particulièrement les recettes avec peu d’ingrédients. J’espère vous convaincre avec ces quelques arguments. Ainsi vous n’aurez plus besoin d’acheter de pâte à tartiner industriel.

2 ingrédients et 4 étapes

  • Dans un premier temps, choisissez votre camp : noisette, amande, pistache, cacahuète, sésame, noix de macadamia. Faites plaisir à vos papilles.

Pour ma part, l’écureuil en moi me fait systématiquement choisir la noisette. C’est peut-être aussi parce que j’ai des noisetiers très productifs ! Antioxydants, acides gras monoinsaturés, source de fibres, riche en protéines et en lipides, gavés de vitamines, minéraux et oligoéléments. Et le petit plus de la noisette : elle est basifiante. Et oui la bonne excuse lorsque l’on mange très protéiné et que l’on a une tendance acidifiante.

  • Ensuite, torréfiez l’oléagineux de votre choix à coeur. La noisette, pour moi vous l’aurez compris!
  • Puis vient le moment fatidique de réaliser le caramel de sucre de coco, et ne surtout pas le cramer ! Je vous livre mon astuce dans la recette pour le rater.
  • Finalement, mélangez le tout et mixez. Posséder un robot robuste s’avère le point technique dans cette recette. Mon kenwood fait le job. Mais je ne peux pas obtenir un praliné noisette lisse. A vrai dire cela me convient. J’adore le côté praliné à l’ancienne qui croustille sous la dent.
Robot nécessaire pour faire le praliné

A vous de tester avec votre matériel ! Et surtout faite attention à la surchauffe du robot. Il faudra mixer en plusieurs fois. Mais je vous redis tout ça dans la recette.

La recette

Durée de réalisation : 45min (et 1h supplémentaire si comme moi vous cassez les noisettes !)

  • 300g de noisettes
  • 100g de sucre de coco  et rien de plus!
  • Préchauffez le four à 150°C
  • Etalez les noisettes sur une plaque préalablement recouverte d’un papier sulfurisé ou un silpat. Enfourner pour 1/4 d’heure et torréfier à coeur. 
Noisette disposée sur une plaque pour les torréfier
Noisettes torréfiées avant sa mise en praliné
  • Sortir les noisettes du four
  • Préparer le caramel dans une grande casserole sur feu moyen. L’avantage d’avoir un fond de grand diamètre aidera le sucre de coco à fondre régulièrement. 

L’astuce qui marche à tous les coups: ne mettez pas le sucre de coco en une seule fois. Saupoudrez le fond une première fois. Quand cette couche fond, ajoutez en à nouveau en pluie. Attendre que cela fonde et ainsi de suite jusqu’à épuisement. 

Sucre de coco avant sa cuisson pour le transformer en caramel
Sucre de coco en voie de caramélisation
Caramel fait à partir de sucre de coco

Baisser le feu au minimum immédiatement car le sucre de coco est déjà brun. Si vous le surchauffez il deviendra trop amer. 

  • Ajouter les noisettes encore tièdes dans le caramel. Remuer avec une cuillère en bois jusqu’à enrober toutes les noisettes.
  • Débarrasser sur un papier sulfurisé et laisser refroidir complètement
  • Mixer vos noisettes caramélisées jusqu’à obtention d’une purée de noisette relativement liquide. Afin de préserver le moteur de votre robot, mixer en plusieurs fois. Et à chaque pause remuer la pâte encore épaisse pour la décoller des parois du robot et lécher la petite cuillère. Je vous assure que ce  n’est pas que pour la gourmandise. A vrai dire cela vous permettra de juger de la texture de votre praliné fait maison. Ainsi vous mixerez plus si vous le souhaitez lisse et moins si vous le préférez croquant. Dans tout les cas ce sera une purée de noisette gourmande et healthy à la fois!!!
Mélange des noisettes et du caramel
Noisettes caramélisées avant de passer au robot
Noisette disposé dans le robot pour le praliné
Mixage du mélange noisette caramel
Noisettes mixées avec le robot

Variantes

  • Quantité et type de sucre. Vous pouvez diminuer la quantité de sucre en fonction de vos goûts ou de la dose de glucide que vous souhaitez. La recette classique utilise du sucre blanc. Donc si vous n’avez pas de sucre de coco, ça marche aussi bien! 

Mon choix du sucre coco est lié à son indice glycémique bas. Un indice faible permet de limiter le taux de sucre dans le sang. Cette qualité est d’autant plus efficace que ce sucre est associé à un aliment riche en fibres. Et devinez quoi…les noisettes sont gavées de fibres !

  • Autres oléagineux

A vous de donner libre cours à votre créativité, vos préférences et votre gourmandise. Un mélange amande/sésame pour le côté puissant du sésame. La pistache c’est plus subtil, pour ma part je ne la mélange pas pour mieux apprécier son goût…Pourquoi pas Cacahuète ? Il s’agit donc d’un en-cas gourmand sain pour la santé. A condition toutefois d’y aller doucement avec la cuillère!

Je vous conseille vivement de tartiner ce praliné fait maison sur des pancakes à la farine de coco. Vous hésitez encore à vous lancer dans le praliné noisette au sucre de coco?  Alors voici quelques chiffres :

Chez un artisan pâtissier : un praliné noisette vaut environ de 8 à 12 euros pour un pot de 200g soit 50 euros/kg. De plus, l’artisan utilise du sucre blanc moins healthy que le sucre de coco. Malgré tout  je vous encourage à vous offrir des pralinés artisanaux. Les artisans chocolatier savent sublimer avec gourmandise ces pâtes à tartiner. Et il est important de consommer artisanal et local. 

Chez vous : un praliné fait maison bio vous coûte environ 28 euros le kilo. Le kilo de noisette en bio vaut 35 euros et le sucre de coco 12 euros. Pour 1heure en cuisine, vous divisez le prix par deux! Et si vous avez la chance d’avoir des noisetiers, cela ne vous coute plus que 12 euros le kilo. Par contre vous aurez peut-être quelques ampoules après avoir cassé votre kilo de noisette !

Cassage des noisettes avec un casse noisette

Cet article a 4 commentaires

  1. Elo

    Bonjour,
    J’ai le même résultat avec mon robot Moulinex Kaléo (oui, il date un peu beaucoup même !)
    Une idée des robots qui permettent d’obtenir un résultat ultra lisse ?
    Merci pour la recette 😉

    1. sev

      Bonjour Elodie,

      Merci pour ton commentaire ?
      Si t’es comme moi et que la texture te convient, ne change surtout pas ton robot.Tu feras des économies précieuses!
      Mais s’il rend l’âme, je te suggère le Magimix 4200 XL. Je me permet ce conseil après lecture d’un test sur ce site https://robots-patissiers.com/robot-magimix-praline/. Alors je ne te garantis pas le résultat puisque je ne l’ai pas testé. Si tu craques pour ce modèle, je veux bien ton retour ?
      Mais si ton budget est limité, oriente toi sur un robot hachoir à 4 lames. Il faudra juste choisir le plus puissant possible.
      J’espère que ma réponse t’aidera un peu?

      Sev

  2. Miya9693

    Bonjour,
    Vraiment pas évident de faire un caramel qui ne brûle pas avec le sucre de coco. J’ai essayé en suivant vos conseils mais la plus grande partie du sucre a brûlé ou collait à la cuillère (complètement dur). J’ai donc remis du sucre et les oléagineux (noix de pécan pour moi) dans une poêle, que j’ai chauffée à feu doux-moyen jusqu’à ce que le sucre « masse » et cristallise autour des noix. Je n’ai pas eu un vrai caramel mais le fait d’avoir cuit le sucre de coco a suffit à développer son goût caramélisé de départ. Après avoir mixé, j’ai obtenu un délicieux praliné !
    Merci pour le partage !

    1. sev

      Bonjour Miya,
      Effectivement c’est réellement périlleux de réaliser un caramel au sucre de coco, c’est parfait que vous ayez trouvé votre propre astuce.
      Peut-être que votre fond de casserole n’est pas suffisamment épais pour appliquer mon astuce. Ou peut-être chauffer un peu moins fort.
      En tout cas merci pour votre retour et encore bravo pour votre pugnacité!

Laisser un commentaire