Coulant au chocolat noir

Encore un classique mi-cuit ou coulant au chocolat noir vu et revu, me direz-vous. Certes ce biscuit mi-cuit fondant ne semble apporter rien de neuf dans le four ! Alors détrompez-vous. Aujourd’hui je vous propose une recette saine à l’indice glycémique bas. Avec ce dessert, faites-vous plaisir sans exploser votre taux de sucre dans le sang !

Maitriser ses classiques

Sur les réseaux nous guettons la moindre nouveauté même en pâtisserie. A l’affût de la dernière tendance culinaire qu’il faut réussir à réaliser. Nous cherchons parfois des difficultés pour assouvir notre gourmandise. Alors que l’essence même du plaisir explose bien souvent dans les choses les plus simples. Comme une crêpe qui va nous rappeler celle du goûter de notre grand-mère. Un cookie moelleux qui va nous remémorer un voyage aux Etats-Unis. Aujourd’hui les chefs travaillent sur les jeux de textures et associations de saveurs complexes. Certes c’est ce que l’on va chercher lors de repas dans les restaurants étoilées. Mais finalement à la maison n’est-il pas réconfortant de maitriser à la perfection les classiques de la pâtisserie française. Alors prêt à fondre de plaisir avec ce coulant au chocolat noir.

Assiette de cookies à la farine de noisette

L’origine du coulant au chocolat noir

Depuis quarante ans nous fondons pour le coulant au chocolat noir grâce au chef étoilé Michel Bras. Il créa ce dessert en souvenir des chocolats chaud à l’ancienne qu’il dégustait l’hiver avec sa femme. La puissance en goût explose lorsque des souvenirs imprègnent un dessert. Aujourd’hui ce dessert maintes fois repris se décline même en version salée dans son restaurant de Laguiole. 

Coulant au chocolat noir à indice glycémique bas

Accro au chocolat, je ne pouvais passer à côté de ce coulant au coeur chocolaté en fusion. Alors comme à mon habitude, je substitue certains ingrédients pour rendre la recette saine. De mon point de vue, une recette healthy n’est pas forcément peu calorique. J’avoue ne pas me priver de beurre dans mes pâtisseries ou sur ma tartine du petit-déjeuner. Dans ce mi-cuit le beurre délivre le fondant incomparable. Mais il accroit la balance calorique de ce dessert. Pour le côté santé j’emploie des farines complètes ou sans gluten. Et surtout je proscris le sucre blanc. Ici j’utilise exclusivement le sucre de coco. Quant au chocolat je le préfère à plus de 70% de cacao. 

Ainsi sucre, farine et chocolat noir présentent tous trois un indice glycémique bas. Ce fameux indice qui vous indique la vitesse à laquelle le sang assimile le sucre d’un aliment. Plus il est bas, mieux c’est puisque le sucre transite lentement dans le sang. Alors que si l’indice est élevé, le sang se gorge de sucre à grande vitesse. Ce que l’on nomme pic d’insuline. Cet excès de sucre dans le réseau sanguin se transforme par la suite en graisse. Et voici la porte ouverte à la prise de poids. Alors que le poids se maintient avec des recettes à indice glycémique contrôlé. Voilà comment manger avec plaisir ne fait pas grossir. Ne résistez pas et fondez de plaisir sans culpabiliser pour cette recette de coulant au chocolat noir.

Détail du coulant au chocolat

Ingrédients pour 3 coulants au chocolat noir :

  • 75g chocolat noir à 70% minimum
  • 100g ou 2 petits oeufs
  • 50g de sucre de coco ou sucre de canne
  • 60g de beurre
  • 10g de farine d’épeautre
  • 1 pincée de fleur de sel

Recette :

  • Préchauffer le four à 220°C
  • Au robot, battre les oeufs et le sucre pendant environ 5 minutes jusqu’à blanchiment 
  • Pendant ce temps faites fondre au bain-marie le chocolat noir et le beurre
  • Beurrez vos moules le temps que le chocolat fondu refroidisse. Puis saupoudrez de sucre de coco. Ainsi vous obtiendrez des parois de coulant légèrement croustillantes. pour une croûte légèrement croustillante
  • Versez le chocolat fondu refroidi sur les oeufs. Il ne faut pas l’incorporer trop chaud dans les oeufs de risque de les cuire. Avec une sonde, vérifiez sa température autour de 35°C. 
  • Ajoutez la fleur de sel puis la farine
  • Versez dans les moules à peu près au 2/3
  • Cuire 10 minutes maximum
  • Attendre 5 minutes avant de démouler. Ainsi vous ne déchirerez pas les parois de vos coulants au chocolat noir

Mise en garde

  • Attention le temps de cuisson du coulant au chocolat noir peut varier d’un four à l’autre. Alors sur la fin de cuisson restez attentif devant le four. Et ne sortez pas le mi-cuit trop tôt, sinon ce sera un énorme coulant sans paroi. Trop de cuisson, ce sera un moelleux au chocolat. Bref la difficulté de cette recette réside dans le temps de cuisson. Alors prenez note de vos résultats lors de votre première réalisation. Je dis ça, je ne dis rien mais je vous mets tout de même des photos d’un manque de cuisson.
  • Vous pouvez également préparer la pâte à l’avance, le matin pour le soir par exemple. Une fois coulé dans les moules, vous laissez reposer au réfrigérateur jusqu’au moment de la cuisson.
Détail du coulant au chocolat après la découpe
Le coulant au chocolat sortant du four
Le coulant au chocolat sortant du four
Le coulant au chocolat avant sa mise au four
Le coulant au chocolat avant sa mise au four

Choix du chocolat noir

Pensez à varier les plaisirs en choisissant des chocolats de qualité et de différentes origines. Comme je vous l’ai déjà dit dans la recette de la mousse au chocolat noir légère, j’utilise les pistoles de la marque française Barry cacao. Un pur délice même à croquer en accompagnement d’un petit expresso pour un rapport qualité/prix intéressant. Le chocolat d’origine Tanzanie me coûte autour de 20€ le kilo chez paticerise. En comparaison, regarder le prix au kilo des tablettes de chocolat industriel dans votre supermarché. Alors vous comprendrez pourquoi j’ai définitivement adopté les chocolats Barry.

Coulant au chocolat accompagné d'une boule de glace à la vanille
Coulant au chocolat accompagné d'une boule de glace à la vanille

J’espère que cette recette de coulant au chocolat noir vous fait fondre de gourmandise. Enregistrez la sur Pinterest et partagez la sur vos réseaux. Et surtout, dites-moi en commentaire ce que vos papilles en ont pensé !

Laisser un commentaire