Hike and Fly à Pointe Fine

Dans la collection rando-vol automnale de Sev et Mika, découvrez ce magnifique Hike and Fly à Pointe Fine. L’automne sublime les charmes de cette montagne de l’Ubaye. Vous aussi vous aspirez à voler en parapente au-dessus des mélèzes dorés ? Avec un itinéraire de randonnée facile, des paysages variés et un décollage confortable ? Alors suivez le guide dans ce Hike and Fly à Pointe fine. 

Quelques informations stratégiques du Hike and Fly à Pointe Fine

A Jausiers sur le parking devant la base de loisirs, face à l’atterrissage

Débutant, avec de nombreuses possibilités de décollage dans des pentes faciles en herbe.

NE, E, SE, S à SO. En somme vous volez de belles pentes en Est chauffées dès le matin.

1360m, de 2 à 3h de marche, selon votre rythme et le poids de votre matériel.

Altitude 2581m, crête herbeuse confortable. Possibilité de décoller plus bas au col de Costebelle à 2300 avec de belles pentes en herbe également tout confort.

A Jausiers, terrain en face de la base de loisirs repéré par un panneau d’affichage. Ce n’est pas un atterrissage officiel FFVL, juste toléré. Il convient de ne pas s’y poser si des chevaux ou des moutons sont en pâtures.

Iconly/Bold/Danger

Tout d’abord choisissez soigneusement votre horaire de vol même à l’automne. Effectivement les grandes pentes en Est offrent des thermiques très généreux. Ces ascendances peuvent être présentes dès 10h le matin en été. Puis gardez à l’esprit que la brise de vallée de Jausiers peut être très puissante, tout comme celle de Barcelonnette. Si vous volez en Automne, à partir de fin Octobre elle sera moins forte qu’en été. Il est possible de voler toute la journée. Ce n’est pas le cas en été, où vous aurez intérêt à atterrir avant 11h.

Découverte de l’Automne dans les Alpes du Sud

Printemps c’est fait avec le Hike and Fly à Pointe de Côte Belle depuis Jausiers. Quant à elle, la saison d’été nous a offert notre premier cross depuis Montclar. Alors que va nous réserver l’Automne ? En réalité nous aimons ces Hike and Fly au milieu des forêts de mélèzes aux aiguilles dorées. Et l’Ubaye regorge de ces conifères à mi-pente sur des montagnes rocailleuses parfois austères. Ce mélange offre des contrastes de couleurs doucereusement harmonieux. Vraiment les couleurs chatoyantes d’Automne  ajoutent une plus value non négligeable aux rando-vol dans les Alpes du sud. Ajouté à cela les brises de vallée ont perdu de leur vigueur estivale. Et de leur côté les thermiques automnales offrent encore de belles ascendances. Alors en cette fin Octobre le plus dur sera de choisir l’heure ainsi que le matériel de vol. Quelle stratégie ? Porter léger et faire un plouf de fin de matinée ? Ou porter le pack de site et exploiter sereinement les thermiques d’Automne ? Découvrez notre choix dans ce Hike and Fly à Pointe Fine.

Pointe de Cote Belle
Pointe de Cote Belle

Hike and Fly d’Automne, choix du matériel

Après avoir essuyé un but la veille à Tête de Fer depuis Larche, nous assurons le coup aujourd’hui avec Pointe fine. Effectivement ce sommet permet de décoller dans de nombreuses orientations. Et surtout nous avons le choix de l’altitude : un premier décollage à 2300m puis la crête sommitale à presque 2600m. Donc si c’est fort en haut, la possibilité de décoller plus bas est une option salvatrice. En réalité nous n’avons vraiment pas envie de redescendre à pied 1300m de dénivelé comme la veille. Alors nous mettons toutes les chances de notre côté en soignant également l’analyse météo. Les divers modèles annoncent une tendance sud-est raisonnable dans le secteur de Jausiers avec un plafond à 3000m. Donc comme la veille nous prenons le parapente léger même si la perspective de taquiner les thermiques nous attire également. En fait nous avons encore trop en tête l’échec de la veille avec un vent trop fort de travers nous privant d’un vol sublime au col de Larche. Alors pas question de trimballer 14 kilos de parapente sur le dos pendant 6h de montée et de descente. Finalement nous randonnerons et volerons léger pour ce Hike and Fly à pointe fine.

Départ de la randonnée du hike and fly à Pointe fine

9h30 : Atterrissage de Jausiers

Rendez-vous à la base de loisirs de Jausiers avec la joyeuse équipe de randonneurs volants du club Blanche Ascendance guidée par Christophe. Nous stationnons les véhicules face à l’atterrissage et en profitons pour analyser la prise de terrain. L’atterrissage se repère facilement en vol grâce au lac en forme de haricot. Une fois en approche, nous ferons la branche vent arrière au-dessus de la rivière Ubaye. Puis nous engagerons la finale face à la brise qui devrait venir de Barcelonnette. 

9h45 : Début de randonnée en douceur

Pour commencer nous traversons le pont franchissant l’Ubaye pour rejoindre le sentier près du cimetière. Ainsi nous rejoignons une route forestière agréable pour se mettre en jambes progressivement. La vue sur Jausiers se dégage et nous pouvons même observer l’atterrissage. Arrivés à Chanenc, nous retrouvons une partie du groupe de ce Hike and Fly à Pointe Fine. Pour économiser un peu de dénivelé ils ont organisé des navettes en véhicule 4×4 depuis Jausiers. De notre côté nous n’avons pas besoin d’économiser avec nos parapentes légers

Atterrissage de Jausiers

10h30 : Les choses sérieuses commencent

À partir de Chanenc, les mollets commencent à chauffer sur un sentier en forêt à l’inclinaison brutalement plus raide. Le dénivelé s’avale de plus en plus efficacement pour les plus aguerris. Mika et moi adorons ce genre de topographie en rando-vol. D’ailleurs cela nous vaut le surnom de « Chamois et chamoisette », joliment attribué par Sabine une de nos parapotes d’Ubaye. Plus nous nous élevons, plus le paysage devient grandiose. Effectivement la vue est imprenable sur Pointe de côte belle ainsi que le Brec de Chambeyron côté Fouillouse.

11h30 : Immersion dans les mélèzes dorés

Alors que nous entrons dans la forêt de mélèzes chatoyants, le sentier commence enfin à s’adoucir. D’abord la pente redevient à nouveau plus faible avec de longs Zigzags. Et surtout nos pas deviennent souples sur un terrain rendu moelleux. Effectivement un tapis d’aiguilles dorées recouvre le sentier de ce Hike and Fly. Cela fait le bonheur de nos articulations et surtout de nos yeux. Les teintes automnales nous offrent une palette allant du jaune doré au roux orangé.

Belles couleurs d'automne dans le mélézin
Sentier menant à Pointe Fine

12h00 : Ravines austères et rougeoyantes

Puis le paysage change radicalement. A la sortie de la forêt de mélèzes, au détour d’un virage tout devient minéral. Quelques mélèzes jaune contrastent avec l’austérité de la montagne rocailleuse aux teintes grises. Alors le sentier en balcon traverse des zones de roches ferrugineuses aux teintes rougeoyantes. La nature nous offre à ce moment un spectacle harmonieux aux couleurs contrastées. La lumière d’Automne tout en douceur, sublime d’autant plus cet instant à l’esthétique propre aux Alpes du Sud. Je ne cesse de m’émerveiller par la beauté multiple des paysages offerts par ce hike and fly à Pointe Fine.

Vu sur le sommet de Pointe Fine
Vu sur le sommet de Pointe Fine
Vire sous le sommet de Pointe fine
Vire sous le sommet de Pointe fine, dit le sentier horizontal

12h20 : Arrivée au décollage du col de Costbelle 2300m

Ainsi l’équipe de randonneurs parapentistes parvient aux belles pentes herbeuses de Costebelle. L’aire d’envol de ce Hike and Fly à Pointe Fine nous fait saliver. La brise alimente parfaitement dans l’axe ce goulet minéral sans doute propice aux thermiques. Alors la décision du groupe est d’assurer le décollage en parapente depuis ce col orienté sud-est. Nous n’irons pas jusqu’aux crêtes sommitales par crainte d’une brise trop forte. Ainsi nous prenons le temps pour un bref pique-nique près de la cabane de Costbelle.

Cabane sous le sommet de Pointe Fine

La prévol du Hike and Fly à Pointe Fine

12h40 : Prévol sur pente herbeuse de rêve

La zone d’envol tellement large permet à chacun d’étaler son parapente. Comme d’habitude Mika est presque prêt alors que j’hésite encore sur le choix de mon décollage. En réalité trop de place et de confort me compliquent la vie. Passé ce moment d’indécision, je termine mon démêlage de suspentes. Puis j’attache les élévateurs aux mousquetons de ma sellette réversible en restant face à mon aile. Malgré l’habitude je vérifie mon sens de retournement pour ce décollage face voile.

Le vol du hike and fly à Pointe Fine

12h55 : Place au vol en parapente

Alors que j’ai passé tous mes points de sécurité en revue, Mika crie « décollage ». Nous observons tous attentivement ce fusible. Et effectivement comme certains l’espéraient, le goulet offre un généreux thermique en sortie de décollage. Mika contrôle parfaitement bien les abattées de sa Susi3, puis s’offre quelques tours dans les ascendances. Aguichés par ce spectacle, le reste de l’équipe décolle à tour de rôle sans tarder. 

Mika qui gonfle sa Susi3 pour décoller
Mika qui gonfle sa Susi3 pour décoller
Course d'envol en parapente
Course d'envol en parapente

13h10: Les thermiques d’Automne du Hike and Fly à Pointe Fine

Effectivement tout comme Mika, je ne me laisse pas surprendre par les entrées en thermiques devant le décollage. Je pilote comme il se doit mon parapente léger dès que je sens la ressource, je reste sur mes gardes pour temporiser. En peu de temps, huit parapentistes glissent dans le ciel devant les ravines impressionnantes de Pointe Fine. Enfin glisse n’est peut-être pas le bon mot. Chacun enroule plus ou moins efficacement les ascendances. Ainsi nous nous retrouvons bien étagés, d’ailleurs certains survolent déjà les crêtes. De mon côté le temps n’est pas à la contemplation surtout quand je vois sur mon vario que je prends du +4. En réalité les thermiques me chahutent dans ma sellette légère à cuissarde. Je prends sur moi en contrôlant au mieux mais j’ai du mal à garder mes jambes groupées. Tantôt je me fais shooter à gauche, puis à droite. Au final j’abdique car je perds ma sérénité dans ces roulis que je ne contrôle pas suffisamment. Alors je m’écarte en vallée pour trouver une masse d’air plus calme. Ainsi je fais un glide final contemplatif face aux montagnes du Haut-Ubaye. Et je pose en douceur à Jausiers avec les yeux étincelant des dorures des mélèzes.

Vu sur le sommet et le décollage de Pointe Fine
Susi3 dans les airs depuis Pointe Fine
Vu sur l'atterrissage de Jausiers

Bilan de ce Hike and Fly à Pointe Fine

Si j’avais su, j’aurai pris mon autre parapente pour être plus à l’aise en thermique. Mais avec 1300m de dénivelé et un but la veille, c’était impossible de se motiver à porter 14kg. 

Habituellement en marche et vol, nous volons en air calme. Alors je n’imaginai pas avoir de telles conditions thermiques. En fait compte tenu de l’horaire choisi et l’orientation Est du décollage, ce site offre un rendement incroyable. Alors si vous décidez de réaliser ce Hike and Fly à Pointe Fine, faites le bon choix de matériel adapté aux opportunités de vol du jour. Faites également un choix d’horaire correspondant à vos aspirations du jour : vol calme tôt le matin ou vol thermique de fin de matinée, voir début d’après-midi.

Dans tous les cas je vous recommande vivement cette rando-vol en Ubaye à l’Automne. De notre côté, elle va devenir une classique au départ de Jausiers. Les raisons : la beauté générale, la facilité de l’itinéraire varié de randonnée, le confort général du décollage et de l’atterrissage. 

Cet article a 2 commentaires

  1. Lionel

    Superbe???

    1. mika

      Merci Lionel?
      C’était vraiment chouette de partager ce hike and fly avec toi, Céline et toute la bande! Et quel moment la sortie de décollage avec nos SuSi direct dans le thermique ?
      Vivement qu’on recommence!

      Sev et Mika

Laisser un commentaire